brightness_4
brightness_4
Crédit photo: Boulangerie Ange
||| Équipement  | Magasin

La Boulangerie Ange arrive à Montréal

17 août 2021 | Par Sophie Poisson

La Boulangerie Ange a ouvert en juin sa quatrième succursale au Québec et la première à Montréal, dans le complexe Humaniti. « J’avais des craintes que la clientèle ne soit pas au rendez-vous parce qu’on a beaucoup parlé du centre-ville déserté, reconnaît le président Boulangerie Ange Canada, Hervé Bigeni. J’ai donc repoussé son ouverture, mais au final je suis surpris des premiers résultats, ils sont encourageants. »

Il remarque déjà des différences entre les habitudes de consommation dans la métropole par rapport à la région. « Le panier moyen est moins important parce que les clients sont plus des gens de passage, mais il y a une bonne fréquentation. J’ai toujours dit que c’était important d’avoir le plus de clients possible car si on a de bons produits ils vont revenir, et peut-être que d’une visite par semaine, ils vont passer à deux », insiste le président.

Le menu devrait s’ajuster aux demandes. « Les clients consomment davantage de produits véganes, soutient Hervé Bigeni. On change notre menu deux fois par an, donc on va demander au laboratoire en France de développer des recettes véganes pour pouvoir agrandir notre offre cet hiver. »

Une offre adaptée au Québec

Lorsque l’entreprise française s’est établie en 2018 au Québec, la question s’est posée de savoir si l’offre devait ou non être adaptée au pays. Le président a finalement décidé de garder 80 % des produits de boulangerie développés dans l’Hexagone, comme les chouquettes et les tropéziennes, pour proposer une offre diversifiée par rapport à ce qui se fait déjà dans la province. Il développe à 20 % des produits spécifiques au marché québécois comme la tartelette aux bleuets.

« Du côté des ventes, on a gardé l’offre "trois produits achetés, le quatrième offert", souligne le président. C’est peu développé ici et sachant que notre croissant au beurre est à 1,90 $, on est compétitif. On a en plus des campagnes ciblées, par exemple lors d’Halloween et de la fête des Mères qui sont des événements davantage célébrés ici qu’en France. »

Les commandes en ligne sont aussi plus fréquentes au Québec, donc une application a été développée. « On collabore avec Uber Eat, Doordash et on réfléchit à ajouter SkipTheDishes. Le panier des clients est généralement plus gros que celui en magasin, mais il arrive par exemple le dimanche matin que certaines personnes veulent rester au lit alors elles se font livrer un café et un croissant », rapporte Herbé Bigeni.

Une expansion qui pourrait être limitée

L’arrivée de la Boulangerie Anne dans la métropole est un choix stratégique. « Montréal reste une très grande ville avec beaucoup d’habitants et je pense qu’on y a notre place. Ça nous permet d’être beaucoup plus visible pour la suite parce qu’on a toujours l’intention de nous développer. On a une dizaine de projets qui sont en cours de réalisation », avance le président. Une cinquième succursale devrait ouvrir à la fin de l’année à Trois-Rivières. Montréal devrait en ouvrir deux autres d’ici la fin du premier trimestre 2022. Des villes en Ontario sont également envisagées, comme Ottawa et Toronto.

Les dates d’ouverture et les ouvertures elles-mêmes restent par contre incertaines : « Ma plus grosse crainte représente l’embauche, pas uniquement du côté de la production, mais également du côté des ventes. Je ne voudrais pas que ça freine notre expansion et en même temps, je ne veux pas ouvrir de succursale si on n’a personne pour s’en occuper. »

Pour suivre la Boulangerie Ange :

Mots-clés: Québec
Montréal (06)
Ouverture/rénovation